Calibra

Opel Calibra

Lorsque Opel présenta son coupé Calibra pour la première fois au salon de Frankfurt en 1989, un vent nouveau semblait souffler sur la marque au blitz ("blitz" signifie éclair en allemand). Opel en profitait également pour stopper la production de ses antiques Manta série B et Monza, dont les lignes, quoique élégantes, accusaient leur âge, sans parler de leurs châssis antiques, encore fidèles à la propulsion.
DEFINITION DU CALIBRE
Le calibre en termes scientifiques désigne un appareil de mesure servant d'étalon. Et le coupé Calibra avec son Cx de 0,26 qui établissait un record mondial pour une voiture 4 places de série, pouvait pleinement assumer son nom eu égard à ses performances aérodynamiques. Outre sa fluidité, le coupé Calibra se targue d'une ligne élégante et sportive qu'il est bien difficile de critiquer. Il est basé sur la plate-forme de la berline Vectra dont elle reprend nombre d'éléments mécaniques. Le coupé Calibra reprend également intégralement la planche de bord de la berline Vectra, ce qui lui sera beaucoup reproché par la presse spécialisée de son époque. En 1990, la gamme Calibra est commercialisée en France. Deux modèles sont disponibles dans un premier temps : le 2.0i et le 2.0i 16V. Le premier dispose du 2 litres injection de la berline Vectra développant 115 ch. Grâce à sa ligne particulièrement affûtée on l'a vu, le coupé Calibra 2.0i se permet un 205 km/h chrono. Le deuxième bénéficie du même quatre cylindres coiffé d'une culasse à 4 soupapes par cylindres. La puissance est ainsi portée à 150 ch permettant d'atteindre une vitesse maxi de 223 km/h. Ses ventes décollent aussitôt sa commercialisation initiée. Il faut dire qu'outre sa ligne particulièrement attractive, le coupé Calibra est richement doté de série en équipements et Opel avait prévu un prix très attractif pour cette catégorie de véhicule. Opel, avec son Calibra se permet même de gêner les constructeurs japonais qui étaient jusqu'à présent bien seuls sur le marché européen du coupé de grande série à la fin des années 80. Et cerise sur le gâteau, le Calibra dispose d'une habitabilité très généreuse et d'un coffre suffisant à la contenance de 300 dm3 qui peut passer à 980 dm3 en rabattant la banquette arrière. Après une année de commercialisation, Opel sort une nouvelle variante dans sa gamme Calibra : le coupé 16V 4x4. Comme son nom le laisse supposer, le coupé Calibra suit les évolutions de la gamme Vectra et profite ainsi de la transmission intégrale. Si les performances ne changent pas par rapport à sa sœur 2 roues motrices, le réel changement concerne bien évidemment la tenue de route. Déjà performante, elle devient du coup royale. Sûr, efficace et performant (30 secondes au Km DA), le coupé Calibra 16V 4x4 se posait alors en alternative incontournable en matière de coupés. Dans le même temps, le coupé Calibra 2.0i change d'appellation pour se prénommer "GT" et propose désormais en option la transmission automatique.